Le Parent qui Comprend

Vous savez, certains parents semblent toujours capables de comprendre leur enfant, de le conforter ou le dépanner lorsque ça compte. Est-ce que vous faites partie de ceux là? et si non, est-ce que vous savez quoi faire pour être un “parent qui comprend” ?

Ma grande fille de 17ans m’a lancé une phrase toute simple ce soir, et je crois que ça résume bien le genre d’ambiance qui peut reigner ici… “moi je suis contente que tu respectes mes choix”. je crois que c’est tout ce qu’un parent peut espérer entendre de la part de son enfant.

M’en fout d’être l’ami de mes enfants; d’ailleurs ils me trouvent pas trop emmerdant même si j’ai jamais levé le petit doigt depuis 22ans pour jouer avec eux. C’est pas ma job. Ils ont des amis à l’école, et ils ont des frères et soeurs si ils/elles veulent se changer les idées. Moi ma job c’est m’arranger pour que l’éducation que je leur donne et l’enseignement donné à l’école donnent un bon résultat au bout. Et pour ça il faut savoir ce qu’on peut faire pour bien éduquer les enfants dans le sens qu’on veut… Vous le lisez tous les jours ici, c’est ma façon.

Moi je ne crois pas “comprendre toujours” mes enfants… j’observe la vie de tous les jours à la maison, j’additionne ce qu’on me dit de l’école, et je me fais une idée par rapport aux réactions de ce que j’apporte devant mes enfants. Ils se font enseigner à la dure les valeurs les plus importantes comme le respect, la courtoisie, l’équité, le partage conscient, etc… c’est eux qui vont décider ce qu’ils vont faire avec lorsqu’ils seront partis de la maison. Mais tant qu’ils sont sous mon toit, sous ma responsabilité, c’est moi le dieu ultime de la maison, et ça ils s’en servent aussi comme enseignement.

Certains parents disent que c’est difficile de suivre la vie d’un enfant. Faux… si VOUS êtes occupé c’est difficile. Il y a des priorités qui doivent prendre le bord quand on veut avoir des enfants… comme le fait d’aller veiller tous les week-ends. Désolé mais si vous voulez des enfants, c’est aussi pour les sécuriser tous les jours de leur vie chez vous… et non payer quelqu’un pour vous remplacer pour aller prendre ça relax ailleurs. Ça peut arriver qu’on ait besoin de décrocher, c’est même nécessaire, mais d’en faire une routine pour éviter que ça arrive un jour, c’est une très mauvaise excuse, surtout un très mauvais exemple à donner à des enfants qui vont abandonner tout ce qui peut devenir compliqué.

Vous trouvez ça difficile de vous occuper d’un enfant? J’en ai 8 à la maison, que j’éduque quasiment seul. 8 enfants différents, avec des traits de caractères et une génétique différente. Ce ne sont pas eux qui me fatiguent. Ce sont mes obligations à l’extérieur de la famille… et disons que si je travaillais ça serait encore plus simple et léger… parce que je serais occupé à faire quelque chose de constructif et j’aurais quelqu’un qui s’occupe de mes enfants quand je suis absent… service de garde, gardiennes, etc… vous êtes chanceux quand on regarde ça comme ça, non? vous partez travailler, vous larguez votre marmot au service de garde, au CPE, ou chez mammy, et boom, plus d’obligations parentales parce que quelqu’un fait la job à votre place.

Oh, attendez, on s’éloigne.

Et puis non en fait… lorsque vous êtes avec votre enfant, vous faites quoi avec? vous êtes une gardienne, une amie, un parent?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.