Forumbit Tool Icons

To enhance the visitors’ experience, you can add some quick tools to your forum display. You can see these icons here on nexialys.net, and here is a clear screenshot of what they look like:

nex_forumbit_toolicons.jpg

As you see the 4 icons, and here what they are: (the title appear when you hover on them)

– create new thread in that forum
– list new posts/threads in that forum
– subscribe to that forum
– RSS Feed for that forum

… they are all permission based, so if you have no permission to post, the icon New Thread will not show… same for the search and subscribe.

As usual, that modification is without any code or template edits.

The icons are copyrighted, but you can change them when you want… you can also edit the template « forumhome_forumbit_toolicons » to make it look the way you want… like adding a border, or making them vertical instead of horizontal…

If you have Cyb Subforums Manager, you will have to edit the forumbit templates to your taste…

This tweak is better used if you drop the Threads/Posts columns in your forumbits templates.

Sarah Mclachlan – Angel

[lyrics]Spend all your time waiting
for that second chance
for a break that would make it okay
there’s always some reason
to feel not good enough
and it’s hard at the end of the day
I need some distraction
oh beautiful release
memories seep from my veins
let me be empty
and weightless and maybe
I’ll find some peace tonight

in the arms of the angel
fly away from here
from this dark cold hotel room
and the endlessness that you fear
you are pulled from the wreckage
of your silent reverie
you’re in the arms of the angel
may you find some comfort here

so tired of the straight line
and everywhere you turn
there’s vultures and thieves at your back
and the storm keeps on twisting
you keep on building the lies
that you make up for all that you lack
it don’t make no difference
escaping one last time
it’s easier to believe in this sweet madness oh
this glorious sadness that brings me to my knees

in the arms of the angel
fly away from here
from this dark cold hotel room
and the endlessness that you fear
you are pulled from the wreckage
of your silent reverie
you’re in the arms of the angel
may you find some comfort here
you’re in the arms of the angel
may you find some comfort here[/lyrics]

Fleetwood mac – Little lies

« si nous avions la chance, peut-être que nous ferions différemment la prochaine fois. Mais puisqu’on ne peut pas, il faut juste continuer son chemin. tu peux continuer de me mentir, et je vais faire semblant de te croire, parce qu’en fait tu n’es plus dans ma vie. »
[lyrics]If I could turn the page
In time then I’d rearrange just a day or two
Close my, close my, close my eyes
But I couldn’t find a way
So I’ll settle for one day to belive in you
Tell me, tell me, tell me lies
Tell me lies
Tell me sweet little lies
(Tell me lies, tell me, tell me lies)
Oh, no, no you can’t disguise
(You can’t disguise, no you can’t disguise)
Tell me lies
Tell me sweet little lies
Although I’m not making plans
I hope that you understand there’s a reason why
Close your, close your, close your eyes
No more broken hearts
We’re better off apart let’s give it a try
Tell me, tell me, tell me lies
Tell me lies
Tell me sweet little lies
(Tell me lies, tell me, tell me lies)
Oh, no, no you can’t disguise
(You can’t disguise, no you can’t disguise)
Tell me lies
Tell me sweet little lies
If I could turn the page
In time then I’d rearrange just a day or two
Close my, close my, close my eyes
But I couldn’t find a way
So I’ll settle for one day to belive in you
Tell me, tell me, tell me lies
Tell me lies
Tell me sweet little lies
(Tell me lies, tell me, tell me lies)
Oh, no, no you can’t disguise
(You can’t disguise, no you can’t disguise)
Tell me lies
Tell me sweet little lies
(Tell me lies, tell me, tell me lies)
Oh, no, no you can’t disguise
(You can’t disguise, no you can’t disguise)
Tell me lies
Tell me sweet little lies
(Tell me, tell me lies)[/lyrics]

Stiltskin – Inside

Ce retour sur la période grunge nous est chanté par un groupe tout nouveau à l’époque qui nous dit que malgré nos handicaps et l’image que les gens ont de nous, il est important de ne pas se bloquer aux jugements, et de laisser sortir ce que nous sommes.

[lyrics]Swing low
In a dark glass hour
You turn and cower
See it turn to dust
Move on a sone dark night
We take to fight
Snowfall turns to rust

Seam in a fusing mine
Like a nursing rhyme
Fat man start to fall
Long year in a hostile place
I hear your face start to call

And if you think
That I’ve been loosing my way
That’s because I’m slightly blinded
And if you think
That I don’t make too much sense
That’s because
I’m broken minded

Don’t keep it …
Inside
If you believe it
Don’t keep it all inside

Strong words
In a ganges sky
I have to lie
Shadows move in pairs
Ring out from a bruised postcard
In the shooting yard
Looking through the tears
Out of the black slate time
We move in line
But never reach an end

Fall in a long stray town
As the ice comes round
River starts to bend

And if you think
That I’ve been loosing my way
That’s because I’m slightly blinded
And if you think
That I don’t make too much sense
That’s because
I’m broken minded

Don’t keep it …
Inside
If you believe it
Don’t keep it all inside
[/lyrics]

John Mayer – Dreaming With A Broken Heart: Bebop

resilience after the loved one is gone. le plus beau vidéo de cette chanson vient d’un fan de Cowboy Bebop où on voit l’amour entre Spike et Julia, Julia qui mourut très tôt, et Spike qui termine la série avec brillot, pour venger sa femme.

je dédie cette chanson à Thalie, qui est décédée dans mes bras en juin 1992, atteinte de méningite fulgurante. j’ai toujours vu cette chanson comme une vérité que tout le monde veut voir, c’est à dire avoir une façon de faire revenir l’être aimée à tout prix. j’aurais bien aimé pouvoir la rammener à la vie pour lui offrir ces roses.

Thalie was lean, sexy, blonde and romantic. just like Julia… just like i was like Spike at that time. for a long time i thought it would be possible to bring her back by offering her some roses, as she liked them when she was by my side.

Ma femme a bien voulu nommer ma fille Thalie, née en juin 2011… je crois que mon deuil est terminé.

[lyrics]When you’re dreaming with a broken heart
The waking up is the hardest part

You roll out of bed and down on your knees
and for a moment you can hardly breathe
Wondering was she really here
Is she standing in my room?

No, she’s not
cause she’s gone, gone, gone, gone, gone.

When you’re dreaming with a broken heart
The giving up is the hardest part

She takes you in with her crying eyes
then all at once you have to say goodbye
wondering could you stay my love
will you wake up by my side?

No, she can’t
cause she’s gone, gone, gone, gone, gone.

Do I have to fall asleep with roses in my hand?
Do I have to fall asleep with roses in my hand?
Do I have to fall asleep with roses in my hand?
Do I have to fall asleep with roses in my, roses in my hands?
Would you get them if I did?

No, you won’t
Cause you’re gone, gone, gone, gone, gone.

When you’re dreaming with a broken heart
the waking up is the hardest part.[/lyrics]

Raphael – La Ballade Du Pauvre

la fin de la vie, vu par un clochard qui habite sur le coin de la rue chez Raphael.

[lyrics]Je suis là chaque matin
comme ça sur le chemin
à regarder le jour qui va et qui vient
à tendre la main

Et je vis sous un pont
probable que j’aime pas les maisons
ma vie je l’ai quittée
c’était il y a longtemps
peut-être un été

Ô mon vieux je suis noir
et du soir au matin
plein comme une malle-cabine
raide comme un passe-lacet
je connais même plus mon nom

Je n’restarai pas trop tard
j’aime mieux aller ailleurs
là où ce s’rait pas pire peut-être même meilleur
on peut toujours rêver

Non non non non
bien content de partir
non non non non
j’espère ne pas revenir

Ils m’ont trouvé un matin
raide comme un parchemin
avec dans les poches
deux trois souvenirs
rien d’autre qu’une broche

M’ont mené en camion
dans un genre de maison
où ils m’ont disséqué mon vieux
Tu pouvais pas t’nir guère plus longtemps
qu’ils disaient qu’ils disaient qu’ils disaient
c’est pas brillant

Non non non non
bien content de partir
non non non non
j’espère ne pas revenir

Je suis là chaque matin
comme ça sur le chemin
à regarder la vie qui va et qui vient
qui colle à la peau

Et je m’en vais ce soir
je finirai bien quelque part
loin des lits en papier de mes pieds blessés
de leurs cheminées noires
du vent du soir
non non non non…[/lyrics]

Denez Prigent and Lisa Gerrard – Gortoz a ran / J’attend

Chant celte des braves morts au combat

version courte mais tellement représentative de l’essence. j’ai eu un peu d’aide pour la trad.

[lyrics][Denez Prigent]
Gortozet ‘m eus, gortozet pell – J’ai attendu, j’ai attendu longtemps
*E skeud teñval an tourioù gell – Dans l’ombre sombre des tours brunes
E skeud teñval an tourioù glav – Dans l’ombre sombre des tours de pluie
*C’hwi am gwelo gortoz atav – Vous me verrez attendre toujours

[Lisa Gerrard][chant celte, traduit en breton]
Un deiz a vo ‘teuio en-dro – Un jour il reviendra
Dreist ar morioù, dreist ar maezioù – Par-dessus les mers, par-dessus les vallées

[Denez Prigent]
Un deiz a vo ‘teuio en-dro – Un jour il reviendra,
Dreist ar maezioù, dreist ar morioù – Par dessus les vallées, par dessus les mers
‘Teuio en-dro an avel c’hlas – Reviendra le vent vert
Da analañ va c’halon gloaz’t – Et emportera avec lui mon coeur blessé

[Lisa Gerrard]
D’am laerezh war an treujoù – M’emporter sur les chemins
‘Teuio en-dro karget a fru – Il reviendra, chargé d’embruns
E skeud teñval an tourioù du – Dans l’ombre sombre des tours noires
Kaset e vin diouzh e anal – Grace à son souffle, je serais emporté
Pell gant ar red en ur vro all – Loin dans le courant, dans un autre pays

[Denez Prigent]
Kaset e vin diouzh e alan – Je serais emporté, grace à son souffle
Pell gant ar red, hervez ‘deus c’hoant – Loin dans le courant, selon son désir
Hervez ‘deus c’hoant, pell eus ar bed – Selon son désir, loin de ce monde
Etre ar mor hag ar stered – Entre la mer et les étoiles[/lyrics]

James Blunt – Goodbye My Lover

hollowed man after the loved one is gone.

[lyrics]Did I disappoint you or let you down?
Should I be feeling guilty or let the judges frown?
‘Cause I saw the end before we’d begun,
Yes I saw you were blinded and I knew I had won.

So I took what’s mine by eternal right.
Took your soul out into the night.
It may be over but it won’t stop there,
I am here for you if you’d only care.

You touched my heart you touched my soul.
You changed my life and all my goals.
And love is blind and that I knew when,
My heart was blinded by you.

I’ve kissed your lips and held your head.
Shared your dreams and shared your bed.
I know you well, I know your smell.
I’ve been addicted to you.

Goodbye my lover.
Goodbye my friend.
You have been the one.
You have been the one for me.

I am a dreamer but when I wake,
You can’t break my spirit – it’s my dreams you take.
And as you move on, remember me,
Remember us and all we used to be

I’ve seen you cry, I’ve seen you smile.
I’ve watched you sleeping for a while.
I’d be the father of your child.
I’d spend a lifetime with you.

I know your fears and you know mine.
We’ve had our doubts but now we’re fine,
And I love you, I swear that’s true.
I cannot live without you.

Goodbye my lover.
Goodbye my friend.
You have been the one.
You have been the one for me.

And I still hold your hand in mine.
In mine when I’m asleep.
And I will bear my soul in time,
When I’m kneeling at your feet.

Goodbye my lover.
Goodbye my friend.
You have been the one.
You have been the one for me.

I’m so hollow, baby, I’m so hollow.
I’m so, I’m so, I’m so hollow.[/lyrics]

une petite cabane dans l’sud?

Ces derniers jours, j’ai été avec Claude pour démolir une grange à St-Gervais, et la ferme est à vendre… l’bonhomme m’a demandé si je la prendrais.  Pourquoi pas.

Déjà que ça fait 3 ou 4 ans qu’on y pense, qu’on avait même prévu acheter dans ce coin là avec la gang à Joelle… ça pourrait être une occasion super.

C’est le terrain idéal en plus… la maison familiale est du côté sud de la route, et la ferme est de l’autre côté, donc complètement séparé mais toujours à vue.  Des voisins ont des chevaux, et la ferme est entourée de terres agricoles.  Le terrain est super accidenté, donc pas intéressant pour les agriculteurs du secteur… mais parfait pour nous, puisqu’il y a des petits lacs, une belle rivière à truites, et on n’a qu’à jeter à terre la vieille maison abandonnée, et on a même pas besoin de permis pour reconstruire…

J’y verrais bien une culture nature, pas de pesticides etc… anyway pas besoin d’en mettre, les agriculteurs du coin s’en chargent. mais bon, vu que ça risque de devenir notre gros projet, ça serait facile de séparer nos besoins d’un gros projet communautaire ou collectif, vu que la maison officielle est de l’autre côté de la route.

Je verrais bien un élevage de moufflons ou de moutons de montagnes, vu le terrain…

 

Mais bon, encore y a juste moi qui s’en occuperait.  On en a des projets dans ce temps là, quand on se fait offrir une terre qui répond à nos aspirations… 😉

ps: pas certain anyway, l’bonhomme vient d’acheter une cabane à St-Luc, derrière 3-Pistoles… on va peut-être commencer là.!

Calogero / Passi – Face à la mer

[lyrics](Passi)
On ne choisit ni son origine, ni sa couleur de peau.
Comme on rêve d’une vie de château, quand on vit le ghetto.
Naître l’étau autour du cou comme Cosette pour Hugo.
Être en treillis dans le conflit et prier le Très-Haut.
Fils du C.O.N.G.O. cette haine j’ai au
M.I.C.R.O. J’ai l’poids des mots.
Sortir d’en bas, rêver de déchirer ce tableau
Fait d’armes, de larmes,
Fait de sang et sanglots.

(Calogero)
Face à la mer
J’aurais dû grandir;
Face contre terre
J’aurais pu mourir.
Je me relève,
Je prends mon dernier rêve.

(Passi)
Tous deux la même dalle
Et tous deux déçus.

(Calogero)
Je prends mon dernier rêve.

(Passi)
La sécheresse sur une terre où on ne cesse de semer,
Tristesse dans des yeux qui ne peuvent pleurer.
J’ai beaucoup de rêves lointains, je me suis tant rebellé,
J’ai bu beaucoup de baratin et ça m’a trop saoulé.
Dans la vie y a les tapes au fond et les tapes à côté,
Les « T’as pas un euro ? » ou la tape à l’arrachée,
Y a l’État, les RMistes, les « t’as qu’à taffer ».
Si t’es en bas, faut cravacher, t’as qu’à pas lâcher.
T’as pas connu ça, toi, l’envie d’empocher les patates,
Être à gauche, droite, face à la mer, loin des galères ?
T’as pas connu ça, l’envie de t’en sortir, distribuer des patates,
Des gauches, droites, avec un air patibulaire ?

(Calogero)
Face à la mer
J’aurais dû grandir;
Face contre terre
J’aurais pu mourir.
Je me relève,
Je prends mon dernier rêve.

(Passi)
Tous deux la même dalle
Et tous deux déçus.

(Calogero)
Je prends mon dernier rêve.
Face à la mer
C’est toi qui résistes;
Face contre terre
Ton nom sur la liste.
De tout ton être,
Cité à comparaître.

(Passi)
C’est l’histoire de cette plume qui s’étouffe dans le goudron,
D’cette matière grise dont le pays n’a pas fait acquisition,
On se relève, on repart à fond, on vise le Panthéon,
J’en place une à ceux qui en ont, qui rêvent consécration.
La dalle, la gnaque, je l’ai comme mes potes l’ont.
On veut toucher le ciel étoilé sans baisser le pantalon.
Trop peu bonnes fées et trop de cendrillons.
Calo-Passi 2.0.0.4. action.

(Calogero)
Face à la mer
J’aurais dû grandir;
Face contre terre
J’aurais pu mourir.
Je me relève,
Je prends mon dernier rêve.

(Passi)
Tous deux la même dalle
On est tous deux déçus
(Calogero)
Je prends mon dernier rêve
(Passi)
Tous deux la même dalle,
On vise tous deux au-dessus
(Calogero)
Je prends mon dernier rêve

(Passi)
On ne choisit ni son origine, ni sa couleur de peau.
Comme on rêve d’une vie de château, quand on vit le ghetto.
Naître l’étau autour du cou comme Cosette pour Hugo.
Être en treillis dans le conflit et prier le Très-Haut.
Fils du C.O.N.G.O. cette haine j’ai au
M.I.C.R.O. J’ai l’poids des mots.

Face à la mer
On veut tous grandir.
Calo-Passi,
Trop jeunes pour mourir.
[/lyrics]